Brownie cru *super~nova~love* aux betteraves et aux pistaches

Le brownie cru aux betteraves

Les amis, c’est du sérieux. Vous êtes définitivement devant le billet le plus cochon et le plus girly de la courte histoire de Chantez la Pomme.

Du chocolat, un glaçage rose, des photos roses, alleluia.  

La reine betterave

J’ai cette envie de combiner cacao et betteraves depuis que je suis allée faire un tour dans un événement  destiné aux professionnels de la santé naturelle, commerçants et compagnies de produits de santé. On pouvait y faire l’essai de tout plein de trucs et parmi eux se trouvait un jus de betterave déshydraté, sous forme de petits crystaux qui fondaient sur la langue. L’envie d’associer cette saveur à un moelleux fondant au chocolat m’a tout de suite conquise, mais bon, il faut se ressaisir!

J’ai donc tourné des nuits et des nuits dans mon lit jusqu’à ce que l’idée du brownie cru remporte la course. Un brownie dense, chocolaté, dans lequel on glisse la pulpe de quelques betteraves rouges passées à l’extracteur. Le jus se retrouve pour sa part dans le glaçage, où il parfume doucement une crème de noix de cajou bien lisse et onctueuse qu’il colore d’un rose  »pétant ».  Les pistaches et la cardamome viennent compléter le portrait en ajoutant une petite saveur orientale à ce dessert. J’adore voir les morceaux bien verts de pistaches qui ressortent du mélange brun foncé, un peu comme le nougat. 

photo (40)

Bienfaits & Merveilles : Betterave rouge et Cacao cru

Il va sans dire que le choix de cette recette ne s’est pas faite au hasard et qu’il y a bien un intérêt santé à combiner ces deux aliments qui, au départ, semblent tout à fait incongrus l’un avec l’autre!

Cette recette, c’est une EXPLOSION de magnésium, de fer, de fibres et d’antioxydants.

Le magnésium est considéré comme étant l’un des minéraux les plus rares dans l’alimentation conventionnelle. Les carences en magnésium sont pour ainsi dire très courantes et favorisées par le stress chronique, la pollution environnementale et l’agriculture industrielle (via l’appauvrissement des sols). Ceci est bien malheureux puisqu’ il est d’une importance capitale à tous les niveaux pour l’organisme : sa présence est essentielle à la production d’énergie par TOUTES nos cellules! Ce faisant, il permet le fonctionnement optimal d’absolument tous nos organes : le foie, le système nerveux, le système digestif, le pancréas, les glandes surrénales, la glande thyroïde, les muscles, les os, etc. 

Pas d’énergie, pas de vie!

Quelques états de santé qui seront redevables d’une alimentation équilibrée riche en magnésium : les états de stress, d’anxiété, les troubles du sommeil, les déséquilibres du système digestifs, la constipation, la fatigue généralisée, les crampes musculaires (incluant les crampes menstruelles, les filles!), les rages d’aliments, les syndromes prémenstruels, les troubles glandulaires (thyroïde, surrénales, gonades), etc.

Où en trouver ? Le cacao cru en est une source impressionnante, de même que tous les légumes feuillus verts très foncés, les betteraves rouges, les graines de citrouille, de sésame et de tournesol, les amandes, les haricots noirs, les algues de toutes sortes, les noix du Brésil, les avocats, les bananes et les figues.

Brownie cru aux betteraves

La betterave

La betterave rouge est très certainement l’un des super-aliments les plus méconnus. Et pourtant! Son éventail de phyto-nutriments lui confère des propriétés toutes spéciales qui en font un incontournable! Plusieurs de ses phyto-nutriments sont responsables de sa couleur éclatante et font partie de la famille des bétalaïnes qui sont précurseures de la majorité des propriétés thérapeutiques de cette racine rouge.

Premièrement, les bétalaïnes ont un impact antioxydant (supporté par la présence de la vitamine C et du manganèse), favorisant la protection de nos cellules contre les dommages du stress oxydatif. Ensuite, les bétalaïnes sont aussi reconnues pour leur action anti-inflammatoire puisqu’elles inhibent les enzymes responsables du déclenchement de la réaction inflammatoire (COX-1 et COX-2). Ce n’est pas tout! La betterave est aussi un allié précieux pour le foie. Les fameuses bétalaïnes, plus spécifiquement la bétaline, supportent la phase II de la détoxification hépatique. Cette phase implique la participation de la plus importante molécule antioxydante de l’organisme : le glutathion (GSH). Les bétalines encouragent l’activation du GSH et favorisent ainsi la neutralisation et l’excrétion des toxines par les selles et les voies urinaires. 

Le cacao cru

Je me souviens encore du moment où j’ai entendu pour la première fois les mots chocolat et santé dans la même phrase. En fait, ce n’est pas tant le moment, mais cette sensation de soulagement, de joie, de victoire qui s’est emparée de moi! Le cacao cru, contrairement au cacao conventionnel que l’on connaît bien, n’a jamais subi de torréfaction (rôtissage à sec sous de hautes températures). Ce faisant, il conserve toute l’intégrité de ses composantes nutritionnelles dont plusieurs sont très sensibles à la chaleur et il ne contient pas de substance radicalaire issue de la cuisson. 

Pourquoi et comment est-ce bénéfique pour l’organisme?

D’abord par sa richesse (et je me répète!) en magnésium, en fer, en soufre, en chrome, en manganèse, en zinc, en cuivre, en vitamines A, B (thiamine, riboflavine, niacine et pyridoxine), C et E. Une foule de nutriments qui permettent la régulation des fonction nerveuses, endocriniennes, digestives et hépatiques en supportant un très grand nombre de réactions métaboliques. Il contient plusieurs molécules antioxydantes telles que les catéchines, épicatéchines et le resvératrol, qui ont démontré un impact bénéfique protecteur pour la santé cardio-vasculaire, le vieillissement prématuré et les conditions inflammatoires. Finalement, le cacao cru, par sa richesse en tryptophane et autres substances liées à la synthèse de neurotransmetteurs, favorise la sensation de joie de vivre, de bien-être et de sérénité!

Si je vous ai mis la puce à l’oreille au sujet du cacao cru, voyez ce que le super-foodist David Wolfe a à dire sur le sujet.
photo (42)

Brownie cru *super~nova~love* aux betteraves et aux pistaches

Donne un gâteau de 8 pouces de diamètre

Cette recette requiert l’utilisation d’un extracteur à jus. Si jamais vous n’en disposez pas, utiliser la même quantité de betteraves râpées dans le gâteau. Vous n’aurez alors pas besoin de faire tremper les dattes au préalable car les betteraves râpées sont beaucoup plus humides que la pulpe de l’extracteur.  Ensuite, dans le glaçage, vous pouvez vous procurer un jus du commerce, tel que celui la marque Biotta.

*** 

Ingrédients

Gâteau

1 1/2 tasses de pacanes

1 1/2 tasses de pistaches écalées

1 + 1 1/2 tasses de dattes Medjool

1 tasse de cacao cru

4 betteraves de grosseur moyenne

6 gousses de cardamome vertes écrasées dont les graines ont été réservées

1/2 cuillère à thé de vanille

1/4 cuillère à thé de sel de mer

Glaçage

1 tasse de noix de cajou trempées (minimum 4 heures)

1/2 tasse de jus de betterave frais

1/4 tasse d’huile de coco fondue

3 cuillères à soupe de sirop d’érable

1 cuillère à soupe de jus de citron

1/2 cuillère à thé de vanille

Décoration

1 cuillère à soupe de pistaches (facultatif)

1 cuillère à soupe de pépites de cacao cru (facultatif)

***

photo (44)

Marche à suivre

Faire bouillir plus ou moins deux tasses d’eau. Verser l’eau chaude 1 tasse de dattes Medjool dénoyautées pour les réhydrater environ  4 à 5 minutes.

Peler et couper les betteraves en cubes d’un cm environ. Activer l’extracteur à jus et y passer les betteraves. Réserver 1/2 tasse de jus et 1 tasse de pulpe.

Mettre les pacanes et 1 tasse de pistaches dans le robot culinaire. Activer le robot quelques secondes pour réduire les noix en poudre. Égoutter les dattes (vous pouvez conserver le liquide et l’utiliser pour les snoothies) et les ajouter dans le robot avec les autres dattes dénoyautées au préalable, le cacao cru, la pulpe de betterave, les graines de cardamome, la vanille et le sel. Activer le robot 1 à 2 minutes, jusqu’à ce que le mélange forme une boule grossière.

Au couteau, hacher grossièrement la demi-tasse de pistache restante et l’incorporer dans le mélange. Vous aurez peut-être plus de facilité à y parvenir en utilisant vos mains pour bien mélanger!

Dans un moule à gâteau de 8 » de diamètre, étendre un papier-parchemin et bien taper le mélange à gâteau dans le fond du moule. Réserver.

Pour faire le glaçage, déposer tous les ingrédients dans le récipient du mélangeur. L’actionner à haute vitesse et mélanger jusqu’à l’obtention d’une crème lisse et onctueuse.

Étendre le glaçage sur le gâteau et réfrigérer un minimum de 3 heures.

Avant de servir, décorer de pistaches hachées et de pépites de cacao cru.

***

IMG_2034

Publicités
, , , , , , , , , , ,

Suivez-moi!

Suivez-moi sur Facebook ou Twitter.

11 Commentaires le “Brownie cru *super~nova~love* aux betteraves et aux pistaches”

  1. Alexanne dit :

    tout juste magnifique !! je suis déjà une inconditionnelle de la betterave, alors je suis totalement séduite, il faut juste que je me procure du cacao cru et je teste ce super girly brownie cru !
    Merci ❤

    Réponse

  2. Marie-France dit :

    DÉ-CA-DENT!

    Réponse

  3. Manon dit :

    Les pacanes et les pistaches n’ont pas à être trempées?

    Réponse

  4. nahomé dit :

    Wow!!!! J’adoooore!!! Je n’ai pas le choix, j’essaie cette magnifique recette!!! Félicitation pour ton blog, c’est très inspirant et rafraichissant!! Merci!

    Réponse

  5. saso dit :

    I just made this cake…

    So mean…this recipe is too good to be true 😊

    Réponse

Rétroliens/Pings

  1. Un an à Chanter la Pomme – Gâteau cru à l’hibiscus, cerises marasquin à ma façon et croûte amaretto | Chantez la Pomme - 30 juin 2013

    […] l’inspiration se manifeste, on ne fait que la suivre et on se retrouve, encore une fois, avec un gâteau rose sur Chantez la Pomme. Le deuxième en un an. Le deuxième gâteau en tout et pour […]

  2. Beetroot & chocolate cake / Gâteau chocolat et betterave | the talking belly - 27 novembre 2013

    […] There a plenty of recipe on the Internet for this cake and this one is a combination of several of them. For instance, the glazing is from this (French) blog. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :