Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Yogourt de noix maison - Marigil Pelletier - Naturopathe agréée

Yogourt de noix maison

par | 18 août 2012 | Petits déjeuners, Recettes

Yogourt de noix maison

par | 18 août 2012 | Petits déjeuners, Recettes

À la recherche d’un substitut végétal à votre yogourt grec matinal? Voici une version AB-SO-LU-MENT DÉ-CA-DEN-TE.

Le lait de vache, on l’aime ou on le déteste. C’est une question de goût. Ensuite viens la dimension environnementale, éthique et l’impact de la consommation du lait sur la santé. Élise Desaulniers, auteure et blogueuse sur l’éthique alimentaire, nous expose de façon grandiose la situation de l’industrie laitière et j’invite quiconque n’ayant pas mis la main sur son travail de le faire IMMÉDIATEMENT.

Le lait, un aliment santé ?

En ce qui me concerne, l’impact des produits laitiers sur la santé des gens me suffit à éviter ces produits le plus possible. Plusieurs de mes clients son surpris d’entendre que leur consommation de lait pourrait, associée à plusieurs autres facteurs d’hygiène de vie, être à l’origine de leurs troubles de santé ! En effet, les études démontrent à quel point les produits laitiers encouragent les conditions inflammatoires dans l’organisme. Or, l’inflammation, c’est la table mise pour le développement d’une foule de déséquilibres, allant d’un simple mal de tête jusqu’aux maladies dégénératives !

Lait végétal : encore meilleur que l’original !

Si votre consommation de lait vous préoccupe ou aimeriez faire un petit test sur vous-même afin de découvrir des bienfaits que pourrait avoir une «pause laitière» sur votre santé, il existe sur le web une foule de recettes à base de noix, graines et céréales pour concocter simplement de délicieux laits végétaux. Ici, la recette royale de ma collègue Stéphanie Audet qui utilise même une infusion de fleurs dans sa préparation ! Cette infusion pourra bien sûr être substituée par de l’eau filtrée.

Lait de soya, d’amande ou d’avoine déjà prêts en magasin ? Correct, mais définitivement pas optimal. L’énorme désavantage de ce type d’alternative, c’est que le besoin de l’industrie pour un produit à conservation de longue durée entraîne l’utilisation de la pasteurisation, ce qui détruit toutes les enzymes, vitamines et acides gras sensibles à la chaleur qui s’y trouvent. Désolante méthode.

Faire son propre lait de noix vous prendra 3 minutes et tous les nutriments y seront intacts, prêts à vous vitaliser !

Yogourt maison : polyvalent et rempli d’amis

Ce que j’adore dans cette recette, c’est que non seulement le résultat est crémeux, onctueux, légèrement acidulé et frais, c’est qu’après quelques tests, il est facile d’ajuster la recette pour qu’elle corresponde vraiment à ce que l’on attend de son yogourt. Que l’on préfère la texture épaisse du yogourt grec ou encore la fluidité du kéfir, tout se joue dans le temps de fermentation et dans la quantité d’eau que l’on met dans sa recette.

Faire son propre yogourt végétal nous permet aussi d’intégrer facilement et rapidement un autre aliment lacto-fermenté dans nos habitudes alimentaires. La lacto-fermentation est en fait LA méthode de conservation qui régnait dans les cuisines avant l’ère de la pasteurisation. Il s’agit de la seule approche visant à prolonger la durée de vie d’un aliment qui ne détruise pas une partie de son potentiel nutritionnel. Au contraire, elle la bonifie ! La lacto-fermentation met à l’œuvre des millions de bactéries amies, les lactobacilles, qui pré digèrent les aliments et produisent en retour de l’acide lactique, substance contribuant à la conservation.

Qui dit lacto fermentation, dit flore intestinale saine, système immunitaire plus efficace, digestion améliorée, augmentation du potentiel nutritionnel de l’aliment de base (les bactéries lactiques font la synthèse de certaines vitamines), élimination de facteurs antinutritionnels (telle que l’acide phytique qui empêche l’absorption de minéraux dont le fer et le zinc) et alcalinisation du terrain.

Bref, une foule de sujets qui seront abordés au fil du temps sur ce blogue !

Les détails

Revenons à notre yogourt. Il est fait de noix de cajou et d’amande que l’on aura trempés 8 heures. Pour cette recette, j’aime bien faire tremper mes noix le matin, faire la recette le soir, laisser fermenter toute la nuit et me réveiller le matin avec mon yogourt tout prêt à être dégusté pour le petit déjeuner. Si vous avez de la chair de jeune noix de coco sous la main, substituez une partie des noix de cajou pour cela. Le yogourt pourrait aussi se faire avec toutes les noix et graines, le tournesol, la noisette, la graine de citrouille, la noix de Grenoble, la noix de macadam et la noix du Brésil pourraient être très intéressantes. L’avantage de varier les noix : on varie les nutriments et on s’assure d’être bien nourris !

Attention ! Le fait qu’il ne contienne aucun produit laitier ne veut pas dire que l’on peut s’enfiler 1 litre de yogourt par jour derrière la cravate ! Il en demeure que cette recette est très riche en noix, donc très riche en lipides. Un excès entravera rapidement le fragile équilibre des acides gras de type oméga 6 et oméga 3, dont l’apport doit respecter un ratio bien important pour notre santé.

Manger sainement, c’est TOUJOURS une question d’équilibre.

Yogourt de noix maison

Donne environ 750 ml de yogourt.

Ingrédients

– 1 tasse de noix de cajou crues

– ½ tasse d’amandes crues

– 1 ½  tasses d’eau filtrée*

– 2 capsules de probiotiques sans produit laitier OU, si vous en êtes à votre deuxième et + expérience avec cette recette, vous pouvez utiliser 1 cuillère à soupe du yogourt qu’il vous reste

*** AJOUT : si possible, utilisez la culture végétalienne de Cultures for Health pour des résultats optimaux!

Marche à suivre

Au matin, faire tremper les noix dans assez d’eau filtrée* pour les recouvrir.

Égoutter et rincer les noix en jetant l’eau de trempage 8 heures plus tard, soit avant le coucher. Les déposer dans le contenant du mélangeur avec les 1 1/2 tasse d’eau filtrée. Dans cette recette, la qualité de l’eau utlisée est primordiale.

Mélanger jusqu’à l’obtention d’une crème lisse.

Verser dans un bol de verre ou de céramique (éviter le plastique ou le métal dans ce cas).

Si vous utilisez les probiotiques, ouvrir les deux capsules et les saupoudrer sur la crème de noix. Bien mélanger à l’aide d’un fouet pour s’assurer que les probiotiques sont bien répartis dans le mélange.

Si vous utilisez le yogourt, simplement bien le mélanger à la crème.

Couvrir le bol d’un linge à vaisselle propre. Placer le bol dans le four, lumière allumée et fermer la porte. Plus la fermentation sera longue, plus le yogourt aura une saveur acidulée. Je suggère de commencer à goûter après 4 heures. Personellement, j’aime les yogourts qui ont du caractère et je laisse le mien toute la nuit.

Conserver ensuite dans un pot de verre au réfrigérateur.

S’utilise partout où l’on utiliserait du yogourt, dans les préparations salées et sucrées. Délicieux avec des fruits frais et séchés, j’aime y mélanger du maca, du lucuma, des pépites de cacao cru, de l’huile de lin ou de chia pour un plus grand apport en oméga 3… Délicieux aromatisé à la poudre de vanille (voir ci-dessous), à la cardamome, à la cannelle et à l’érable. En salade, il rehausse merveilleusement des betteraves, les saldes de crucifères. Ajoutez-y des herbes, du zeste de citron biologique, un peu d’huile d’olive PPF, de sel et de poivre afin d’en faire une superbe trempette… Bref, où se trouve le yogourt d’habitude, cette alternative passera ni vue ni connue (ou presque)!

Le yogourt aura tendance à épaissir lors d’un long séjour au réfrigérateur. Ajuster simplement la texture en ajoutant de l’eau, au goût.

Noter que la fermentation se poursuit aussi lors de la réfrigération. Donc, plus le temps passe, plus il aura un goût acidulé.

Se conserve 10 à 12 jours.

*TRÈS IMPORTANT d’utiliser l’eau la plus pure possible, le chlore de l’eau du robinet empêche la croissance optimale des bactéries.

 

Marigil Pelletier, ND. A.

Bonjour!

Je m’appelle Marigil et je suis naturopathe agréée.

J’accompagne les femmes dans leur démarche vers une santé à la hauteur de leur potentiel. Je crois qu’une femme qui fait l’expérience d’une santé optimale peut tout accomplir.

Rendez-vous

Infolettre

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest