L’automne et un chaï aux parfums de poire et de noisette

Il existe plusieurs façons de se recaler dans le moment présent, de s’asseoir, d’observer, de prendre le temps de sentir et d’écouter. Il y a des moments où l’on ne se préoccupe pas de ralentir la cadence, d’autres où cela nous semble une nécessité absolue.

Octobre me fait à tout coup cet effet-là. La fraîcheur, la grisaille, l’ocre, le bout du nez froid, les châles de ma grand-mère, les citrouilles… J’ai besoin de prendre racine. Tout semble ralentir autour de moi et j’apprécie cette énergie. Il s’agit d’un passage obligé. La saison change, nous suivons.

Rouler à vélo dans les feuilles mortes, lire le nouveau numéro du magazine Kinfolk dans un petit café où les planchers de bois craquent, faire de la soupe en écoutant le nouvel album de Gonzalez, boire du chaï et, comme je prends froid rapidement, abuser sainement du gingembre… Le calme emmitoufflé de l’automne qui s’installe lentement en moi.

Le petit breuvage que je vous propose ici sort un peu de l’ordinaire. Je favorise toujours la consommation de lait végétal maison au dépend des laits commerciaux et cela pour de multiples raisons relevant de la valeur nutritive insatisfaisante de ce qui est présent sur le marché. Par contre, nos délicieux breuvages maison ne réagissent pas très bien à la cuisson, ils se séparent et l’ébullition les prive de qualités nutritionnelles importantes.  Or, la recette classique indienne pour faire le chaï nécessite que l’on fasse bouillir le thé et les épices dans le lait pendant plusieurs minutes. Difficile de le reproduire avec cette même technique.

Il s’agit donc d’un thé qui se prépare de la même façon qu’un lait. Noisettes trempées, poire, un peu de miel et une infusion bien corsée de thé épicé en guise de liquide. Le résultat est onctueux et plus épais qu’à l’habitude. On sent le grain de la poire et la fibre des noisettes.  Il s’agit d’une texture qui réconforte, enveloppe et réchauffe.

Thé Chaï noisetté parfumé à la poire

Donne une théière d’environ 600 ml

***

500 ml d’eau bouillante

1 cuillère à soupe de thé chaï biologique et équitable (mon préféré provient de la Maison de Thé Camellia)

1/4 tasse de noisettes crues et biologiques, trempées 6 à 8 heures*

1/2 poire bio (j’ai utilisé la variété Belle Flamande)

1 cuillère à soupe de miel cru non pasteurisé (Miel du moment chez moi : sarrasin!)

Marche à suivre

Verser l’eau chaude sur le thé et infuser à couvert environ 3 à 4 minutes.

Dans le récipient de votre mélangeur, déposer les noisettes trempées, la demi-poire en morceaux ainsi que le miel. Filtrer l’infusion et la verser dans le mélangeur. Activer et mélanger jusqu’à ce que la texture soit bien homogène et lisse. Goûter et ajuster les saveurs.

Verser dans une théière et déguster lentement, un livre à la main.

* Les noix de cajou et les amandes peuvent très bien substituer les noisettes dans ce cas.

***

Publicités
, , , , , , , , , ,

Suivez-moi!

Suivez-moi sur Facebook ou Twitter.

4 Commentaires le “L’automne et un chaï aux parfums de poire et de noisette”

  1. Emilie dit :

    Oh! Ma boisson préférée, revisite, toute en nouveau parfum! J’essaie en FDS!
    Merci!

    Réponse

  2. transesurpapier dit :

    Poire, noisettes et chaï…. J’ai les sens en éveil! Je vais essayer dès demain:)

    Réponse

  3. Cassandra C. dit :

    Oh wow! ça a l’air délicieux! C’est certain que je vais essayer ça pour me réconforter par une journée pluvieuse! 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :